DÉBATS d'IDÉES au temps du RÉVEIL du 19ème siècle lors du mouvement de détachement des églises nationales

  • Origine de la dissociation des assemblées de frères d'avec les églises libres

  • Principes d'organisation et gouvernance de l'Église chrétienne.

 

Controverses ou Débats en rapport avec le sujet de l'état de l'Église (y a-t-il ruine ou prospérité) et de ceux qui la dirigent (Anciens ou pasteurs).

Cette rubrique rapporte des débats anciens (début du 19ème siècle) ayant gardé un intérêt actuel par les idées discutées. Il s'agit principalement de brochures de J.N.Darby éditées en français en Suisse romande vers les années 1840-1850 environ. Leurs traductions en anglais ont été regroupées dans le volume 4 des Collected Writings de JND. Cette période des années 1840-1850 a vu des bouleversements politiques, y compris des révolutions, en même temps que des remises en cause des églises et de leur organisation entrainant la formation des «Églises libres», c'est-à-dire d'églises détachées des églises nationales. À cette occasion il y a eu beaucoup de débats sur ce qu'enseigne la Bible (Nouveau Testament surtout) quant à l'Église (nature, principes, organisation, gouvernance, pratiques, tendances, orientations, évolution, avenir) et ce qu'on peut en réaliser alors que la chrétienté est si loin du modèle du livre des Actes, dans un état qualifié de « RUINE » ou « APOSTASIE ». À ce sujet se rattache nécessairement les questions prophétiques relatives à la VENUE DU SEIGNEUR, à l'avenir du monde et aux jugements de Dieu. — Depuis, le paysage ecclésiastique a changé, il y a eu des éclatements et des refusions d'églises, mais ces brochures gardent leur intérêt par le détail des arguments bibliques présentés, soit qu'il s'agisse d'articles présentant des principes, soit qu'il s 'agisse de controverses. — La lecture de ces textes de JND est en général ardue, aussi Bibliquest en a facilité l'accès en ajoutant de nombreux titres et sous-titres.

Les noms de personnes ayant participé à ces débats ou controverses, ou qui en ont fait l'objet, ne pouvaient être évités. Que personne n'y voit un quelconque dénigrement ou défense orgueilleuse. Seuls ont de l'intérêt les arguments débattus et leur base dans le Nouveau Testament et leur application concrète. Les divers articles que nous présentons se recoupent passablement quant aux idées ou principes présentés et leur base dans l'Écriture. Ces idées ou principes se retrouvent dans les articles généraux de Bibliquest sur l'Église selon la Parole de Dieu, mais ici on voit davantage les circonstances qui les ont vus surgir, ainsi que les arguments des contradicteurs. Les enjeux ressortent d'autant plus à cause du caractère polémique des controverses.

« Sur la FORMATION des ÉGLISES » [JND; 54 Ko] — Cet article de 1841, encore actuel au 21ème siècle, présente le caractère de ruine de l'église en général, et les principes et l'état d'esprit qui doivent être ceux des fidèles dans ces conditions. À l'époque diverses églises se détachaient des églises nationales et cherchaient une autre voie libre.

« Quelques développements nouveaux sur les principes émis dans la brochure intitulée de la formation des Églises et réponse à quelques objections faits à ces principes » [JND; 190 Ko] — L'écrit précédent de J.N. Darby « Sur la formation des églises » avait été publié à Lausanne en 1841 et avait donné lieu à une réponse par Auguste Rochat (« ministre du saint évangile » à Rolle, canton de Vaud) dans sa brochure intitulée « Réponse à l’écrit anonyme intitulé ‘De la formation des églises’ », Vevey 1841. — Le présent écrit de J.N. Darby, édité à Genève en déc. 1841, donne des explications complémentaires en rapport avec le premier traité « Sur la formation des églises », et il répond à certains points contestés par A. Rochat, spécialement la réalité de la ruine et l'existence de l’unité de l’Église sur la terre. L'élection des pasteurs n'a aucune base dans la Parole, d'autant plus que c'est Christ, du ciel, qui donne les dons. — Des commentaires sont aussi donnés sur un Rapport de 1841 de la société évangélique de Genève (précurseur des églises libres) qui aborde spécialement le sujet du ministère et celui de la ruine.

APOSTASIE et SUCCESSION HIÉRARCHIQUE. Titre original : « Sur l'apostasie de l'économie actuelle ». L'article (1841) montre que vouloir assurer une perpétuation de l'autorité dans le christianisme (ministères, anciens, hiérarchies) par des ordonnances établissant une succession, ne fait que contribuer à la ruine de la chrétienté, cette ruine ou apostasie étant prévue par l'Écriture (Rom. 11:22; 2 Pierre 3:3-4; 2 Thes. 2:3 ; 2 Tim. 3:1-5 ; 1 Jean 2:18 et surtout l'épitre de Jude).

Remarques sur L’ÉTAT DE L’ÉGLISE, servant de réponse à la brochure de M. le Ministre ROCHAT, intitulée : UN FIL POUR AIDER AUX SIMPLES À SE RETROUVER (1843) [JND; 160 Ko] — Cette brochure de Mr Rochat était une réponse à « Quelques développements nouveaux... » de 1841. Le présent écrit reprend de nouveau la question de l’état actuel de l’Église et de la chrétienté, sa ruine, et le jugement de Dieu qui l’attend en tant qu’« économie » ou « dispensation ». Un poids de culpabilité pèse sur les derniers représentants d’une économie. Les points principaux auxquels le fidèle doit veiller dans le contexte de ruine de l’économie sont donnés.

Remarques sur la brochure de Mr. François Olivier (ministre de l'Évangile) intitulée « Essai sur le royaume de Dieu - suivi d'un examen rapide des vues publiées par Mr John Darby sur l'apostasie de l'économie actuelle » [JND; 77 Ko] 1843 — La brochure de Mr Olivier soutenait que toute la corruption existante n'était que dans le Royaume de Dieu, et non pas dans l'Église. L'apostasie de l'économie est niée au profit d'une apostasie à venir du Royaume. L'Église était considérée comme un Royaume spirituel. J.N.Darby réfute cette brochure dont la tendance est de faire nier l’union de l’Église comme assemblée ici-bas (elle est affirmée comme assemblée seulement dans le ciel), et la responsabilité de l’Église quant à l’état où elle se trouve actuellement.

De la PRÉSENCE ET ACTION du SAINT ESPRIT dans l'Église. Réponse à un écrit de M.Wolff sur Le Ministère en opposition au hiérarchisme et au radicalisme religieux - 1844 [JND; 357 Ko]. — Ouvrage utile pour approfondir le détail de l'enseignement de l'Écriture sur le Saint Esprit (le don et les dons) et l'Église (ministères, son fonctionnement, son état, la ruine actuelle) par rapport à des arguments en faveur d'un ministère dégagé du hiérarchisme, du clergé, mais ne faisant pas appel aux dons spirituels. Traite de la ruine de l'Église et des ressources pour temps de ruine.

« Coup d'œil sur DIVERS PRINCIPES ECCLÉSIASTIQUES et EXAMEN DES FONDEMENTS sur lesquels on veut asseoir les institutions de l’Église de Dieu sur la terre. Réponse à divers écrits » (1848). L’état des opinions de l’époque est étayé par des citations de divers journaux religieux, soit sur le ministère, soit sur la liberté chrétienne. Une première partie de cet article répond à un écrit de Frédéric Godet (« Ministre de la Parole de Dieu », Neuchatel 1846) intitulé « Examen des vues Darbystes sur le Saint Ministère d’après les textes Bibliques », notamment sur la question de la ruine de l’Église. Puis les principes servant de fondement à la création d’Églises Libres en divers pays sont mis en regard des principes Bibliques. Enfin sont réfutés divers reproches faits par le journal « La Réformation » sur une prétendu mauvais usage de la Bible, de la liberté chrétienne et de l’action de l’Esprit. Finalement est donnée la ligne de conduite du fidèle pour les temps de la fin. 

L'Église et le MORCELLEMENT AMICAL (1849), en réponse à Mr R.W. Monsell. Cette brochure répond à un écrit qui soutenait que le morcellement de la chrétienté en diverses dénominations est une bonne chose pourvu que les relations entre les adhérents soient amicales. Les passages pertinents de la Parole étaient soient méconnus, soit tordus pour leur faire dire autre chose que ce qu'ils disent. [JND; 175 Ko].

Vers 1848-1850 la controverse s’est déplacée : la ruine n’est plus niée, mais on affirme avoir la liberté d’organiser l’Église en établissant des Anciens détenteurs de l’autorité à la place du « clergé » dont on ne veut plus. — Le présent écrit de J.N. Darby (1849) est intitulé «Vues scripturaires sur la QUESTION des ANCIENS, en réponse à l'écrit intitulé 'Faut-il établir des Anciens'»  [JND; 130 Ko]. Le débat portait sur la possibilité de passer d'une système d'église conduite par des pasteurs (clergé) à un système gouverné par des anciens, et sur le processus de choix et d'établissement de ces anciens. La 'question' était spécialement de savoir qui a autorité pour choisir et établir ces Anciens. L'écrit antérieur «Faut-il établir des Anciens» émanait de Emile Demole, pasteur de l'Oratoire à Genève. Il est fait le point sur cette question des Anciens et sur leur éventuel rétablissement

« EXAMEN de QUELQUES PASSAGES DE LA PAROLE dont la portée a été mise en question dans la discussion sur les nouvelles Églises - Accompagné de REMARQUES SUR CERTAINS PRINCIPES avancés pour appuyer leur établissement » Ed.1850. Cet EXAMEN fait suite à une réponse de E.Demole à la précédente brochure sur la « Question des Anciens ». Cet EXAMEN prolonge l’écrit antérieur « Vues scripturaires sur la question des Anciens » ; il en corrige et explique certains points, et ajoute des remarques sur certains principes

« Considérations sur le caractère du MOUVEMENT RELIGIEUX DU JOUR [1849] et sur les vérités par lesquelles le Saint Esprit agit pour le bien de l'Église ». [JND; 195 Ko] — Le mouvement de naissance des « églises libres » se détachant des églises nationales issues de la Réformation, et le rapport de ce mouvement avec les révolutions politiques de plusieurs pays. Foi et conscience des croyants, Providence de Dieu et influence des circonstances sur le chemin de la foi. Le cas particulier de la constitution de l'Église évangélique de Genève. Rapport entre une constitution écrite de l'église et ce qu'enseigne la Parole de Dieu. Malgré tout le bien produit par la Réformation comme œuvre de Dieu, il ne suffit pas de revenir à ce qui en est issu, soit quant à la pratique de l'Église soit quant à la compréhension de la Bible et des doctrines qu'elle contient. Les vérités capitales pour le temps actuel.

 

« Observations sur l'écrit intitulé 'Le PLYMOUTHISME mis en regard de la Parole de Dieu' », Ed. 1852. Réponse à un écrit de Ch.Saladin, ancien de l'église évangélique à Genève, 1849. Les points débattus sont de nouveau

  • le fait que Dieu met de coté ce que l'homme a ruiné, et ne le rétablit pas pas, notamment quant aux dispensations
  • l'absence, aujourd'hui, d'autorité capable d'établir des anciens.

La même année 1852, Ch.Saladin a répondu dans « Quelques remarques adressées à mes frères en Christ au sujet du DERNIER ÉCRIT DE MR. DARBY par l’un des Anciens de l’Église Évangélique à Genève », Ed. Genève 1852 — J.N. Darby a alors fait paraître l'« APPEL À LA CONSCIENCE de ceux qui prennent le titre d’Anciens de l’Église évangélique à Genève », 1852 [JND; 120 Ko]

Ch. Saladin a alors publié l’écrit intitulé « Dernier mot adressé à mes frères à l’occasion de L’APPEL À LA CONSCIENCE de M. Darby », Ed. 1852. — J.N. Darby fait alors le point de la controverse dans les pages 1 à 30 de l’écrit ultérieur intitulé « Qu’est-ce qu’on a reconnu – État de la controverse » [JND; 70 Ko]

Première lettre de réponse au comte Agénor de Gasparin et à son article des Archives du Christianisme du 11 septembre 1852. Cette lettre a paru sous forme de P.S. (p.31-39) de l'article intitulé « Qu’est-ce qu’on a reconnu – État de la controverse ». L'article de Gasparin était approbatif de l'article de Ch. Saladin intitulé « Quelques remarques adressées à mes frères en Christ au sujet du DERNIER ÉCRIT DE MR. DARBY par l’un des Anciens de l’Église Évangélique à Genève ». L'article de Gasparin répondait en outre à « L’APPEL À LA CONSCIENCE... » de J.N. Darby ». — Cettre lettre à Gasparin traite de nouveau des problèmes de durée de l'économie et des institutions et du droit à nommer des Anciens [JND; 24 Ko]

Seconde lettre au comte Agénor de Gasparin à la suite de son article des Archives du Christianisme du 28 janvier 1854. Cet article de Gasparin soulevait plusieurs nouveaux points d'attaque, antinomianisme (rejet de toute loi), orgueil, mysticisme, bavardage religieux... De nouveau la question du droit à rétablir des Anciens [JND; 45 Ko]